Peugeot 9X8 2024: een klauw eindelijk scherp?

Het innovatieve concept zonder rolroer is niet meer, hier is de Franse Hypercar geflankeerd door een achtervleugel en vooral een nieuwe band. Veranderingen die bedoeld zijn om de levens van het team en de coureurs te verbeteren, om te profiteren van de stijgende wind die in Qatar is ontstaan ​​en om de leeuwinnen terug te brengen naar de topplaatsen in het WEC en op Le Mans.

gepubliceerde 25/03/2024 à 15:30

Valentin GLO

0 Bekijk de reacties)

Peugeot 9X8 2024: een klauw eindelijk scherp?

©Peugeot

Sebring, maart 2023. Ter gelegenheid van de gelijknamige 1000 Miles is de openingsronde van dit seizoen van WEC, Peugeot levert een nachtmerrieachtige rit op. Manque de rythme, problèmes de fiabilité, les deux 9X8 sans aileron rendent leur pire copie depuis leur entrée en compétition quelques mois auparavant, lors des 6 Heures de Monza, en juillet 2022. L'échec est d'autant plus cuisant que dans le même tijd, Ferrari réussit à décrocher une pole et un podium pour sa première en Hypercar… et sans rencontrer de problème majeur sur sa 499P. Une bérézina retentissante, mais acte fondateur d’une (r)évolution à Versailles-Satory.

Motorland-Aragon, mars 2024. Un an après le naufrage floridien, Peugeot est en essai sous le soleil espagnol. Paul di Resta est le premier des sept pilotes à s’aventurer sur le tarmac encore vert, marqué par des trajectoires différentes des motos qui ont roulé ici les jours précédents. Après quelques tours d’Out-In (sortie des stands et de retour au garage immédiat), l’Écossais commence à enchaîner les boucles. À la mi-journée, il laisse sa place à Stoffel Vandoorne. Suivront les autres titulaires des deux 9X8, Loïc Duval, Jean-Éric Vergne, Nico Müller et Mikkel Jensen ainsi que le réserviste Malthe Jakobsen. Tous sont mis à contribution pendant cette session d’endurance de 40 heures.

Le nouveau prototype peut sembler familier de prime abord, avec sa face avant caractéristique, ses phares en forme de griffes de lion, mais si quelques journalistes sont présents, ce n’est pas pour admirer un regard qu’ils connaissent déjà. À l’arrière se dresse désormais le fameux aileron qui a tant fait parler de par son absence depuis la révélation de la LMH en juillet 2021.

Sebring, un mal pour un bien

Valentin GLO

Journalist. Endurance-reporter (WEC, IMSA, ELMS, ALMS) en soms F1 of IndyCar.

Dit artikel is alleen voor abonnees.

Je hebt nog 90% om te ontdekken.



Bent u al abonnee?
Inloggen


  • Onbeperkte premiumartikelen
  • Het digitale magazine elke maandag vanaf 20 uur
  • Alle nummers van AUTOhebdo verkrijgbaar sinds 2012
COUV-2433

0 Bekijk de reacties)