Jules Gounon: “Het winnen van de 24 uur van Le Mans is mijn ultieme droom”

Drievoudig winnaar van de 12 uur van Bathurst, tweevoudig winnaar van de 24 uur van Spa, GT World Challenge-titels, overwinningen in Daytona, Petit Le Mans… Op 29-jarige leeftijd heeft Jules al een van de beste records in de Franse autosport. Ontmoeting met de weinig bekende reservepiloot Alpine in WEC.

gepubliceerde 21/03/2024 à 18:00

Jean Michel Desnoues

0 Bekijk de reacties)

Jules Gounon: “Het winnen van de 24 uur van Le Mans is mijn ultieme droom”

©Bernard Asset

Jules Gounon, wat is je eerste herinnering aan de autosport?

Het is niet de eerste, maar wel de belangrijkste: 2005 met het Oreca-team, Hugues de Chaunac, mijn vader (Jean-Marc Gounon, 9 GP F1 gespeeld in 1993/94. Noot van de redactie), Stéphane Ortelli, Franck Montagny en de R8 Playstation. Het was om 24 Uren van Le Mans, j’étais dans l’Algeco de mon père. J’entendais le bruit du V10 Judd de la Pescarolo. C’est cette nuit-là que je me suis dit que je ferai tout pour être un jour allongé à sa place en attendant le prochain relais. J’avais dix ans.

Faisiez-vous du kart ?

Mon père ne voulait pas. Il me disait que c’était impossible, que les budgets étaient trop élevés, que nous venions d’une famille qui n’avait pas les moyens. Il avait connu la F1, mais elle ne l’avait jamais fait vivre. Mon grand-père avait un garage à Aubenas (Ardèche. Ndlr) dont il avait repris la suite et nous étions juste des gens normaux. Il a refusé toutes mes demandes jusqu’à mes quinze ans. Je ne faisais rien à l’école, alors il a fini par me dire que si je voulais vraiment attaquer le kart, je devais ramener un 16 de moyenne au 1er trimestre.

Qu’en fut-il ?

Je me suis mis au boulot, et il a tenu parole. On a commencé comme ça tous les deux. Nous partions avec le kart dans le Fiat Scudo qui nous servait aussi d’hôtel. Nous étions de vrais romanos. Nous arrivions le vendredi après-midi sur les pistes alors que les autres roulaient depuis le jeudi matin ! En plus, mon père était un très mauvais mécano. Une fois, il n’a pas réussi à le faire démarrer et a fini par prendre conseil auprès de Dominique Chech, gérant d

Dit artikel is alleen voor abonnees.

Je hebt nog 90% om te ontdekken.



Bent u al abonnee?
Inloggen


  • Onbeperkte premiumartikelen
  • Het digitale magazine elke maandag vanaf 20 uur
  • Alle nummers van AUTOhebdo verkrijgbaar sinds 2012
COUV-2433

0 Bekijk de reacties)

Om ook te lezen

Opmerkingen

*De ruimte gereserveerd voor ingelogde gebruikers. Alsjeblieft vous connecter om te kunnen reageren of een reactie te plaatsen!

0 Opmerking(en)

Schrijf een recensie